Cambon Partners and the fundraising team wish you a happy New Year 2021! Here’s a recap of a mental 2020.

14 deals over the last 12 months

  • Cafeyn — digital media streaming platform — Bregal Milestone
  • Prevision.io — AI SaaS — Upfront, Hi Inov & Netventure
  • Iobeya — digital visual management SaaS — Red River West, Atlantic Bridge & Fortino
  • Medadom — medical teleconsultations — G Square
  • Powell Software — digital workplace SaaS — Level Equity & Caphorn
  • LaBelleVie — dark grocery store — Capagro, FJ Lab & A Plus Finance
  • Spareka — e-commerce platform for spare parts in home living — Demeter
  • Paylead — fintech — CNP, Side Capital & business…

Cambon Partners and the Fundraising team are pleased to share with you an overview of what we have achieved over the last months.
Despite the Covid, many things happened. :)

15 deals over the last 12 months

  • Powell — collaboration enterprise SaaS — Level Equity & Caphorn
  • LaBelleVie — dark grocery store — Capagro, FJ Lab & A Plus Finance
  • Spareka — e-commerce platform for spare parts in home living — Demeter
  • Paylead — fintech — CNP, Side Capital & business angels
  • Andjaro — HR tech SaaS — Idinvest, Arkea, Balderton, Edenred, SAP, Sofiouest, Alliance & Swen
  • Jenji — fintech SaaS — Idinvest
  • Uptime — elevator maintenance SaaS —…


French flair, french touch, french kiss… Les étrangers ont pour habitude d’attribuer aux français des singularités parfois justifiées, parfois sans fondement. Qu’en est-il en matière de start-ups? Les VCs étrangers ont-ils détecté chez nos jeunes pousses des attributs particuliers, des petits plus qui font la différence, ou au contraire des freins qui leur sont propres?

Nous avons posé la question à deux femmes qui connaissent bien les écosystèmes français et européens : Cayetana, espagnole qui officie chez Balderton Capital et Evgenia, russe chez Dawn Capital, toutes deux basées à Londres.

Un écosystème en pleine transformation

Deux VCs unanimes sur un premier point : les choses ont bien changé ces dernières années pour les start-ups françaises. “Comme c’était le cas pour d’autres pays, l’écosystème français était très centré sur lui-même, ce qui constituait un premier frein à l’investissement étranger”, assène sans détour Cayetana. Evgenia le confirme : “Il y a quelques années seulement, la France n’apparaissait pas sur la carte des VCs, notamment des fonds anglo-saxons”. …


Vous, avec ou sans l’aide d’un conseil, êtes parvenu à décrocher un premier entretien avec un investisseur. Ce rendez-vous crucial, qui peut conditionner la suite de la vie de votre entreprise, il vous faut le préparer méticuleusement.

Nous avons rencontré deux de ces investisseurs qui auditionnent des entrepreneurs, afin de connaître les éléments qui entrent en ligne de compte dans leur décision. Regards croisés de Boris Golden, qui s’occupe des deals en seed chez Partech, et Stéphane Pesqué, Partner chez Iris Capital.

Travailler son pitch

Exercice imposé d’une réunion avec un investisseur : le pitch. Redouté par certains, il fait souvent la différence entre plusieurs dossiers. Pour Boris Golden, ce pitch « a trois vocations : raconter une histoire crédible et attrayante, apporter des arguments, des preuves, et servir de faire valoir à celui qui énonce le pitch. Le pitch, ça doit être la quintessence de l’entreprise. » Et Boris Golden d’ajouter « Comment un entrepreneur peut-il convaincre des clients, des candidats, ou des partenaires (dont des investisseurs), si son pitch est mauvais ?» Il tempère toutefois : « Le pitch ne suffit pas. Il faut que l’on ressente la capacité de l’entrepreneur à nous emmener avec lui, et il y a là-dedans une part de rationnel, mais aussi une part d’irrationnel.


Image for post
Image for post

Cambon Partners and the Fundraising team wish you a happy New Year, all the best for 2020! Thank you all for your continued support.

Cambon Partners has completed more than 120 deals in venture with rounds of 5 to 50 millions euros.

11 deals over the last 12 months

  • Jenji — fintech SaaS — Idinvest
  • UpTime — elevator maintenance SaaS — Serena
  • Araxxe — telecom SaaS — Crédit Mutuel Innovations & Société Générale Capital Partenaires
  • Eldotravo — martech SaaS — Irdi & M Capital
  • Komgo — blockchain solution for commodity trading — ABN AMRO, ING, Société Générale, BNP Paribas, CA Indosuez, Citibank, Macquarie, Natixis, Koch, Gunvor, ConsenSys
  • Legalplace — legaltech- Afir & Day…

Le financement des startups françaises se porte bien. Ces dernières ont en effet récolté 2,8 milliards d’euros au premier semestre 2019, selon les chiffres de La Tribune. D’excellentes performances qui viennent confirmer une année 2018 record, durant laquelle les entreprises de l’hexagone ont levé 3,6 milliards d’euros, contre 2,6 en 2017.

Des levées de fonds plus généreuses

Entre les premiers semestres 2018 et 2019, la hausse en valeur de 32% est d’autant plus étonnant qu’il se base sur un nombre d’opérations à peine supérieur, comme l’indique l’article cité plus haut. Au cours du premier semestre 2018, on relevait quelque 333 opérations, contre 361 au cours des 6 premiers mois de cette année. …


L’entrepreneur face à son board

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Les chefs d’entreprises en ont, et de nombreuses. Notamment vis-à-vis des investisseurs qui ont contribué à faire grandir leur société.

Dans cette situation, certains comportements s’imposent. Pierre-Edouard Berion, Partner chez Raise, et Stéphane Pesqué, Partner chez Iris Capital, ont évoqué auprès de nous ce qu’ils attendent d’un entrepreneur, une fois qu’un investisseur est monté à bord.

La nécessité du leadership

Le premier de ces comportements attendus, c’est l’affirmation d’un leadership assumé, voire ostensiblement exprimé. Pierre-Edouard Berion, est particulièrement attentif à ce point : « Je serai paniqué que le CEO de l’entreprise ne soit pas capable de cadrer son board. Il faut un boss, une vision, et le board est là en support, pour aider, échanger. Il y a des entrepreneurs plus scolaires que d’autres, qui font les bons élèves, sont plus dans l’attente d’une approbation, d’autres plus matures, qui prennent les choses naturellement en main, mais il ne doit y avoir personne qui attende qu’on gère son entreprise à sa place.


Comparaison n’est pas raison. Mais au moment de lever des fonds conséquents et donc prendre un virage décisif pour son entreprise, les repères sont essentiels. Qui sont les fondateurs qui ont réussi à fédérer les investisseurs ? Quelles sont les caractéristiques des sociétés parvenues à les intéresser ?

Voici le portrait-robot des 50 dernières sociétés à avoir levé entre 10 et 50 millions d’euros en France. (édition 2019)

Les fondateurs : deux à trois trentenaires qui sortent de grandes écoles

Retraçons l’histoire de ceux qui ont fondé les entreprises étudiées. Ce sont d’abord des hommes. …


Pour faire grandir votre entreprise, il faut parfois s’entourer de nouvelles personnes. Des collaborateurs, comme des investisseurs. Dans le premier cas, vous passez par un cabinet de recrutement ou un service de ressources humaines, selon les profils recherchés. Et si vous intervenez forcément dans la décision, vous déléguez le processus afin de l’optimiser.

Qu’en est-il du choix de vos investisseurs ? Alors qu’il est tout aussi important que celui d’un nouvel employé, certains entrepreneurs décident de se passer d’un « recruteur » d’investisseurs.

Pourtant, faire sa levée seul, dans un marché tendu et concurrentiel, avec un nombre d’investisseurs limité, peut avoir des conséquences lourdes. Il est impossible de faire une seconde bonne première impression, et en cas de raté, une levée de fonds peut être retardée de 9 à 18 mois, avec des conséquences potentiellement terribles : arrivée trop tardive sur un marché, concurrence qui se développe plus vite, cash qui vient à…

About

Cambon Partners — Fundraising

Investment banking for growth companies

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store